Conférences d'actualités de la recherche en Asie

Dans le cadre d'un partenariat culturel établi entre le musée des arts asiatiques – Guimet et l’AFAO, archéologues, historiens de l'art et historiens viennent présenter leurs derniers travaux scientifiques sur les civilisations asiatiques.

 Modalités d'inscriptions : Pas d'inscriptions préalables. 

Tarif: Le billet d'entrée est gratuit pour les membres de l'AFAO. Pour les non-adhérents: cliquez ici pour connaitre les modalités tarifaires. 

Lieu :  Grand Salon Paul Pelliot du Panthéon Bouddhique situé au 1er étage du 19 avenue d'Iéna, 75116 Paris.

Horaire: De 14h30 à 16h30.


Des Scythes et des empires, entre la mer Noire et le Fleuve Jaune (8e siècle av. J.-C. - 1er siècle de notre ère)

Jeudi 15 mars à 14h30

 Par Henri-Paul Francfort [Archéologue,  membre de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, directeur de recherches de 1ère classe émérite au CNRS, spécialiste de l'archéologie et de l'histoire des civilisations de la Bactriane et de l’Asie centrale (de l’âge du Bronze à l’Antiquité), des relations entre les mondes des steppes et des oasis, de l'art rupestre (pétroglyphes)]

Les Scythes, peuples cavaliers guerriers de la steppe, dont le mode de vie nomade constitue la principale caractéristique, ont été en contact avec les plus grands empires de l’Eurasie. Les textes et les arts grec, perse ou chinois dépeignent de grands mouvements migratoires et des relations conflictuelles. L’archéologie récente complète cette vision « impériale » et montre que ce monde mobile anticipe bien des aspects de la « Route de la Soie ».

Berel11 Griffon ronde bosse Dscn0520  Griffon en bois. Kourgane de Berel’11, Altaï, Kazakhstan. ((c) Henri-Paul Francfort) 


L’émergence des routes de la soie entre l’est de l’Océan indien et la Mer de Chine

Jeudi 24 mai à 14h30

 Par Bérénice Bellina (CNRS, UMR7055 « Préhistoire et Technologie » ; Directrice de la mission archéologique française en Thaïlande-Birmanie péninsulaire)

Les routes de la soie qui relièrent l’Occident à la Chine via les routes maritimes au cours des périodes historiques sont bien connues du public. Les premiers temps préhistoriques de ces réseaux d’échanges commerciaux et culturels le sont moins. La mission archéologique française en Thaïlande-Birmanie péninsulaire, créée en 2005 et soutenue par le Ministère des Affaires Etrangères, s’attache à étudier les Routes Maritimes de la Soie qui se mettent en place vers la moitié du premier millénaire avant notre ère l’Est de l’Océan indien et la Mer de Chine. Les recherches de la mission révèlent le caractère élaboré et la complexité encore récemment insoupçonnés des organisations politiques, économiques et sociales des sociétés engagées dans ces échanges.

Sawi photos 2015 159

(c) Bérénice Bellina

 

Tags:
2017 © AFAO - Association Française des Amis de l'Orient
Source background : L’empereur Taizong recevant l’ambassadeur du Tibet. Photo © Wikimedia Creative Commons