Le paysage : sujet d’intemporalités en Asie

Jeudi 20 janvier 2022 18h-19h30

Sur place dans le Grand Salon de la Maison de l'Asie

Et à distance via Zoom

 

Un événement AFAO / ACA PROJECT

Image2

 

  Le paysage : sujet d’intemporalités en Asie

 

Vue du studio dAkira Kugimachi Photo Shoko HayashiAkira Kugimachi, Snowscape, 2018

 

ACA project et l’AFAO sont heureux d’organiser leur deuxième conférence, qui invite à dialoguer un artiste contemporain avec un spécialiste des mondes anciens.

La représentation du paysage littéraire et pictural a largement circulé en Asie à partir des traditions artistiques chinoises. Véritable objet d’intemporalité, le paysage offre à la fois une vision immuable et changeante des décors naturels. Il demeure de la même manière qu’il se transforme, offrant aux artistes contemporains un champ de recherche profond et vecteur de liens entre passé et présent. 

Nous proposons ainsi une rencontre, sous la forme d’un dialogue décomplexé, entre deux spécialistes du sujet du paysage. Akira Kugimachi dans son usage pour des fins artistiques fera une présentation sur sa pratique. Nicolas Idier, historien et historien de l’art, membre associé du Centre de recherche sur l'Extrême-Orient de Paris-Sorbonne, proposera un regard d’historien de l’art, sur la tradition du paysage en Chine et en Asie. 

À propos de nos conférenciers invités 

AKira 1024x707Dans ses peintures de paysage, Akira Kugimachi pose un regard sur le temps et la lumière en utilisant des pigments naturels qu’il applique sur du papier japonais. Il cherche à exprimer le travail du temps sur la matière, les forces telluriques, l’érosion du vent qui façonnent ce paysage dans un travail sans relâche et sans fin ; dépassant de loin la durée de vie d’un homme ou d’une civilisation. La création d’Akira Kugimachi est guidée par ses réflexions philosophiques, et notamment son inspiration par le bouddhisme. Artiste japonais, né en 1968 à Yokohama au Japon, Akira Kugimachi vit et travaille actuellement à Paris en France. Il a étudié à l’Université des Beaux-Arts de Tama, à Tokyo (Japon) et à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Marseille (France). Son travail fait l’objet d’expositions régulières en France, en Grande-Bretagne et au Japon.

Akira Kugimachi portrait (c) Hanna

capture d e cran 2021 12 20 a 16.27.55Nicolas Idier, agrégé d'histoire et docteur en histoire de l'art, membre associé du Centre de recherche sur l'Extrême-Orient de Paris-Sorbonne. Nicolas Idier a été attaché culturel chargé du livre et du débat d'idées à l'Ambassade de France en Chine de 2010 à 2014 et à l'Ambassade de France en Inde de 2014 à 2018. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages (romans et essais) consacrés aux cultures chinoises et au monde asiatique, notamment La Musique des pierres et Nouvelle jeunesse (éditions Gallimard, 2014 et 2016), et a dirigé l'ouvrage collectif Shanghai (collection Bouquins, éditions Robert Laffont, 2010). A paraître le 26 janvier : Dans la tanière du tigre (éditions Stock), récit littéraire dans lequel Nicolas Idier dresse le portrait passionné de l'Inde d'aujourd'hui et de certaines de ses plus grandes figures comme la romancière Arundhati Roy ou la chorégraphe Mallika Sarabhai.  

Nicolas Idier - (c) Patrice Normand 


Modalités d'inscriptions : 

Gratuit sur place (40 places) et à distance depuis Zoom (100 places)

Lieu : Maison de l'Asie 22 avenue du Président Wilson 75116 Paris. 

A distance: Lien communiqué au moment de l'inscription. 

S'inscrire : CLIQUER ICI