Chine du Xinjiang : Oasis du Taklamakan

 2é période du mois de mai 2021

Chine du Xinjiang- Oasis du Taklamakan

Avec Mme. Christine Kontler

Jiaohe TurfanCrédits photos : Site archéologique de Jiaohe, Turfan © AFAO

LE VOYAGE 

Itinéraire : • Paris • Pékin • Dunhuang • Turfan • Korla • Kucha • Yarkand • Kashgar • Lac Karakul • Urumqi • Pékin • Paris

XinjiangMarche-frontière au coeur de l’Asie centrale, l’actuelle région chinoise du Xinjiang ou les « Nouveaux Territoires », invite à la découverte des lointains. Ce sont d’abord les paysages d’une géographie hors de toute mesure, vaste dépression de Turfan au lac Aiding, mais aussi monts Célestes qui bornent la route caravanière du Nord (Turfan, Korla et Kucha). On pense aussi à ces massifs du Pamir et du Karakorum à partir de Kashgar et du lac Karakul alors que, plus au sud, s’entrevoient les légendaires Kunlun (Khotan), aux marges du haut plateau tibétain. Oasis de prospérité égrenées en bordure du grand désert du Taklamakan, les antiques Cités-États forment partie de l’immense réseau des routes caravanières dites de la Soie. Au fil des siècles et des brassages de populations, de langues et de cultures, les civilisations indienne, sérindienne, steppique, persane et chinoise s’y sont croisées et entremêlées. Routes de tous les commerces, mais aussi creuset des religions, les cités du Taklamakan donnent à voir les arts florissants du bouddhisme dans les sanctuaires rupestres de Bezeklik, de Kyzyl et de Kyzyl Kara, ajoutés aux trésors de l’oasis de Dunhuang, grottes de Mogao, mais aussi de Wugemiao et de Xiwanfodong trop méconnues. La visite des villes anciennes (Gaochang et Jiaohe), mais aussi du cimetière d’Astana se prolonge enfin au musée d’Urumqi qui présente l’ensemble des découvertes archéologiques de cette immense région placée au coeur de l’Asie centrale.

 Kyzil donateur

  Crédits photos : Peinture de donateurs, grotte de Kyzil, Kucha © AFAO

 

Voyage placé sous la conduite culturelle de Christine Kontler

Image2

Sinologue et docteur d’État en sciences des religions, Christine Barbier-Kontler est membre de la Société Asiatique et du Centre de Recherche sur l’Extrême-Orient de Paris-Sorbonne (CREOPS). Elle enseigne à la faculté de Théologie (theologicum) de l’Institut Catholique de Paris. Elle a traduit plusieurs ouvrages du chinois dont Le trésor de Dunhuang, dix siècles d’art de la Chine (Office du Livre, 1983) et L’art bouddhique tibétain (Librairie You-feng, 1989).

 Publications

  • Les Voies de la sagesse, Bouddhisme et religions d’Asie (Éditions Philippe Picquier, 1996, réédité en Picquier Poche en 2005)
  • L’art chinois, une histoire culturelle (Éditions du CNRS, 2016)

Prix et Agence, annoncés à la rentrée de septembre sur notre site, et par mail

Date limite d’inscription : 3 mois avant le départ

 

Inscrivez vous sur notre newsletter pour recevoir le programme détaillé dès sa parution début septembre : 

https://afao-asso.fr/fr/contact

2020 © AFAO - Association Française des Amis de l'Orient
Source background : Japon © Gérard Legris